Marche ou rêve, de paysage en paysages

Bis repetita ou presque

San Pedro de Atacama, un village Chilien où je me trouvais il y a 2 mois. Et pour ceux qui chercheraient à comprendre la logique de mon itinéraire qui fait une huit entre le Nord Chili et la Bolivie: c'est tout simplement la recherche d'un moment fort que je rêvais de vivre avant de partir: Rouler dans l'immensité blanche du salar de Uyuni. En février, la saison des pluies avait tronqué la partie salar  en raison de son immersion. Le luxe de voyager avec du temps, c'est de pouvoir revenir sur ses pas et retenter l'aventure. Je retourne en Bolivie par la même route et les trois jours de 4X4 de San Pedro à Uyuni. Si le salar est habituellement sec en mars/avril, force est de constater que mi-mai, les 90 km de traversée du désert de sel sont toujours impossible.

Décaler ou attendre n'est plus envisageable cette fois, je repars donc pour le même circuit ou presque mais peu importe quand on aime on ne compte pas. De toute manière ce retour non prévu au départ m'a permis de découvrir le Nord Chilien qui m'a vraiment plu, l'ascension du cerro Toco et une balade dans les étoiles réjouisante. Et pour tout dire, les paysages autour de San Pedro sont mon coup de coeur Sud Américain (pour l'instant) mais commençons par faire un tour du coté de la voie lactée.

 

***

SPACE, est une petite entreprise touristique tenu par un couple Franco-Chilien passionné qui nous fait un petit topo d'astronomie avec comme attrait principal, l'observation des planètes, satellites, constellations, nébuleuses par une dizaine de puissants télescopes. Deux heures riches passées entre la lune, les anneaux de saturnes et autres billion d'étoiles...

 

***

Le circuit San Pedro / Uyuni

Notre 4x4 est composé d'un petit groupe Austro-anglo-hollando-français tout à fait sympathique. Et comme la première fois la traversée de la réserve Eduardo Abarora et le désert de siloli est spectaculaire. Imaginez un 4x4 avec sa traînée de poussière dans une immense plaine désertique entourée de volcans ou montagnes enneigées.

 

Les couleurs des montagnes vont du rouge-brun au jaune. Entre les passages dans des lits de rivières asséchées, des arrêts près de rochers aux formes tarabiscotées qui seraient sortis tout droit de l'imagination de Dali, des lagunes rouges, blanches, jaunes vertes, des geysers et aussi des jolies vigognes, des flamants roses, on en prend plein les yeux...

Les vigognes posent dans le paysage.

La lagune verte au pied du volcan Licancabur

Les geysers

et autres bulles de boue en ébulitions

La lagune rouge et ses flamants (beaucoup moins nombreux qu'en février)

 

Jeux de couleurs version nature.

 

 

Reflets, couleurs, géologie, faune: Des paysages à couper le souffle.

 

 

Peu de végétation. Le seul arbre dans ce monde minéral est ... en pierre

Les flamants nous la jouent à l'égyptienne

Arrive le troisième jour... Au fond de moi, il me restait un petit brin de frustration pour ce désert de sel et puis surprise. Si la traversée complète ne peut se réaliser, l'eau s'est suffisament retirée pour que le 4x4 s'avance dans cette immensité blanche telle que je le rêvais.

Un lever de soleil mémorable...

des moments qui marquent une vie.

 

On joue avec son ombre...

 

ou les perspectives pour porter ou...

...écraser ses partenaires

A croire que les travailleurs jouent aussi avec les formes en faisant sécher le sel en de photogéniques petites pyramides.

 

Un endroit unique et magique.

***

L'épilogue du matos photo...

Pour la bonne fin, je suis repassé par Potosi sur ma route du retour, j'ai contacté la police pour voir si des fois mon voleur ne se serait pas fait choper... J'ai reproduit à l'identique mon voyage en bus en imaginant que celui-ci tente de refaire le même coup et cette fois lui mettre la main dessus.  (je me suis même rasé la barbe des fois qu'il me reconnaisse). Malheureusement, ça ne marche que dans les films et donc l'espoir de retrouver mon matos photo s'est définitivement envolé... Je savais que les chances étaient minimes mais il fallait tenter le coup pour ne pas avoir de remord.

La suite du voyage se fera maintenant au Perou.

 

A+

 

 

 

 


Publié à 20:00, le 18/05/2011, dans Bolivie, San Pedro de Atacama
Mots clefs : eduardo AvaroaUyunibolivieSan Pedro de Atacamalagune4x4desert


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Translation / Traducción

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Argentine
Argentine et Chili
Bolivie
Bresil et Uruguay
Chili
Colombie
Equateur
Indonesie
Itineraire
Lettonie
Nouvelle Zelande
Perou
Preparation au depart

Derniers articles

Voyage, introspection, bilan, c'est la fin.
Les rencontres au fil des jours, l'itinéraire, les livres lus...
La vie c'est comme une boite de chocolat...
Du battant des lames au sommet des montagnes, voir un peu plus, un peu moins

Sites favoris

Mon autre blog
Photos de Voyage depuis 2006
Apprendre la photo
Aventure motarde
Crunch The Globe - Un blog supair

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email