Marche ou rêve, de paysage en paysages

Premier pas en Patagonie (la côte atlantique)

Lundi 13 décembre, on récupère, non sans quelques difficultés de moyen de paiement, notre "camper", un 4x4 équipé d'un habitacle camping-car. Nous voila fin prêts pour affronter la Patagonie.

Le paysage est bien morne, la verdoyante pampa a laissé place dans la nuit à une vaste steppe plate où ne pousse que des herbes et arbustes rabougris battus par des rafales de vent froid. L'image que j'avais de la Patagonie n'est pas tout a fait celle que j'attendais. Une petite pointe de déception se profile, mais on ne va pas s'en faire. Il y a sûrement mieux plus bas du coté des Andes. Ici, on est sur la côte Atlantique.

Notre premier point de chute est la Peninsula Valdes ou de Puerto Piramide, un ancien petit village d'où l'on extrayait le sel et qui est devenu la mecque des observations de baleines franches australes. Cette péninsule est aussi un parc national affilié à l'Unesco. C'est aussi le lieu où pingouins, lions et éléphant de mer viennent trouver refuge ainsi que les animaux vivant dans cette steppe comme le guanaco (espèce de lama), des petits renards.

 

On opte pour une sortie baignade avec les lions de mer. La chance a voulu que sur le chemin, nous croisions une concentration de baleine assez impressionnante. Tout autour du bateau et où que l'on porte le regard, on aperçoit les queues, saut de baleines ou la tête ou des dos qui émergent de l'eau.  Alors qu'elles s'étaient toujours refusées à se montrer à la Réunion, ici je suis gâté...

Une mère et son petit sont même apparus à une dizaine de mètre de notre embarcation. Un beau moment.

La baignade avec les lions de mer est aussi très sympas. Équipés de combinaison, palme et tuba on suit un petit groupe. Les juvéniles, curieux, viennent nous regarder, mordiller les palmes, les mains ou se frotter contre nous. Nos regards interrogateurs se croisent sous l'eau.

J'ai eu le plaisir de caresser un adolescent qui a bien voulu se laisser faire une trentaine de seconde. C'est vraiment une expérience agréable que seul le froid nous fait quitter à regret après une petite heure passée dans l'eau à 10C.

Nous découvrons les jours suivants la réserves soit  en petite balade à pied ou en voiture pour observer la faune et les paysages. Ici, c'est règne le chaud, le froid, l'aridité et le vent avec l'océan en toile de fond.

Après trois petits jours passés ici, nous attaquerons demain la grande traversée de la Patagonie d'Est en Ouest.

A +

  


Publié à 22:12, le 13/12/2010, dans Argentine, Puerto Pirámide
Mots clefs : péninsula valdesArgentinelions de merbaleine


Translation / Traducción

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Argentine
Argentine et Chili
Bolivie
Bresil et Uruguay
Chili
Colombie
Equateur
Indonesie
Itineraire
Lettonie
Nouvelle Zelande
Perou
Preparation au depart

Derniers articles

Voyage, introspection, bilan, c'est la fin.
Les rencontres au fil des jours, l'itinéraire, les livres lus...
La vie c'est comme une boite de chocolat...
Du battant des lames au sommet des montagnes, voir un peu plus, un peu moins

Sites favoris

Mon autre blog
Photos de Voyage depuis 2006
Apprendre la photo
Aventure motarde
Crunch The Globe - Un blog supair

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email