Marche ou rêve, de paysage en paysages

Bain de boue, bain de mer, bain de jungle

Le voyage ça fatigue voyez vous! Après plus de huit mois de mouvements incessants, j'ai décidé de prendre quelques vacances .  Que voulez vous, le mois d'août c'est sacré! Même les photos rappellerons plus les profils facebook que la recherche d'un beau cliché.

 

C'est aussi l'occasion de noter un point particulier de mon itinéraire Sud Américain. ici s'arrete la route commencée 6700 km plus bas à Ushuaia. En effet, si l'on souhaite continuer au Nord vers le Panama cela ne peut se faire que par une traversée de 6 jours en voilier (ou en avion bien évidement). J'ai pris conscience de cette limite en assistant par hasard, au briefing de ceux qui partiront rejoindre l'Amérique centrale. Même si cette traversée semblait alléchante, je sais que dans quelques semaines je quitterai ce continent.

***

Vacances (partie I)

Pour commencer, c'est d'abord, une thalasso "volcanique" et bain de boue à la clef pour relaxer la bête voyageuse et faire la connaissance de Montserrat, Benjamin et Jenny dans une promiscuité gluante et chaleureuse. Je pense par là même avoir gravi le plus petit volcan de mon voyage: soit une cinquantaine de marche pour atteindre le cratère.

 

Tel un pustule purulent, c'est une grosse flaque de boue grise et visqueuse à souhait qui m'attend au sommet et dans laquelle barbote une trentaine de personnes. On ne peut pas revendiquer d'authenticité, ni d'originalité dans cette petite sortie d'une demi journée mais comme tout ce que je ne connais pas, l'envie d'essayer un truc nouveau pour moi est la plus forte. J'ai donc mariné une vingtaine de minutes flottant aisément dans la gadoue grisâtre. J'ignore les bienfaits d'un tel bain mais c'est agréable et rigolo. Il ne faut pas chercher de grandes profondeurs intellectuelles dans cette pratique, juste retourner en enfance pour gadouiller dans la gadoue et s'en mettre plein les cheveux pour faire rire ses congénères.

Si on n'en mange pas, ce pourrait être une bonne pub pour l'éclat blancheur de quelques marques de dentifrices.

 Mud man est content. (ou comment cacher habilement son absence d'abdo)

 

 ***

Vacances (partie II)

On continue avec le fun.  La côte caraïbe offre de superbes récifs coralliens et l'occasion de plonger en bouteille. C'est donc à Taganga, un ex-petit village de pêcheur reconverti dans le tourisme balnéaire que j'ai retrouvé Caroline. Une voyageuse allemande que je recroise pour la cinquième fois depuis Mars et le carnaval de Tupiza en Bolivie... A voyager tous avec le même guide, nos points de chutes se recoupent et ce n'est pas si extraordinaire que ça au final. Elle passe ses certifications de plongée chez Aquantis (un bon club) et donc on ira faire trempette ensemble. 

Taganga c'est une petite plage, des paillotes et quelques palmiers.

Entre les maisons, des commerces et restaurants pour les gringos ont vite poussé mais certaines rues restent non goudronnées et la gestion du nettoyage n'est pas au point. C'est un peu crade, le village est en transition et la municipalité semble dépassée par l'afflux de touristes et leurs déchets. C'est dommage. Je voyage toujours avec Jenny et Benjamin, nous logeons dans la casa de felipe, un back-packer bien organisé et relaxant avec un bon restaurant et des hamacs sous la verdure. (une bonne adresse également).

Luis nous a abordé sur la `plage pour vendre ses chapeaux en feuille de palmier qu'il finit de tresser devant nous. Édenté mais une tronche photogénique et du bagou, le personnage est attachant. Sa vie semble haute en couleur entre son travail dans les hôtels de luxe jusqu'au deal d'herbe. Ce qu'il raconte est presque plus intéressant que ce qu'il vend (son seul métier maintenant).  En tout cas, sa technique commerciale est bonne puisqu'il a fait affaire avec Jenny.

 

Vacances (partie III)

C'est parti pour quelques plongées avec Shana (diver master) et Caroline. J'ai troqué les brunes sud américaines pour les blondes autraliano-germaniques. Qui a dit qu'on était seul en voyageant seul?

 

Il faut reconnaître de gauche à droite: Luis, un autre sympathique Colombien, Caroline et mezigue.

Séquence plongée mais sans les crépitements de Nicolas Hulot...

Toi, toi le poisson à pois que je montre du doigt...

Vol au dessus d'un nid de corail...

Ma première photo sous marine, l'exercice n'est pas facile.

Pas beaucoup de poissons mais de très beaux coraux colorés. Ça faisait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir en plongée.

Le retour sur la terre ferme s'est enchaîné avec la soirée d'anniversaire de Caroline. Les mojitos glacés qui coulent à flot, j'ai réussi quelques pas de danse dans la petite boite près de la plage. Les vacances quoi...

 

***

Vacances (partie IV)

Cabo san juan de guia (parque Tayrona)

 

 

 

 

Bon, ben là ça se passe de commentaires je crois... Ha si, un petit mot tout de même sur la petite hutte que vous voyez sur toute les photos et qui surplombe le massif rocheux. C'était ma piaule, une piaule, certes, partagée avec 14 autres hamacs mais une vue à 360º. A l'Ouest et à l'Est les plages, au Sud les montagnes et la forêt tropicale et le grand large au Nord. Malgré le doux balancier du hamac bercé par le vent, les vagues en bruit de fond, je n'ai pas eu un très bon sommeil, n'empêche que le réveil dans cet environnement altère durablement la mémoire pour le restant de ses jours.

 

Vacances (partie V)

Les ruines de Pueblito sont d'anciennes constructions laissées par les Tayrona peuple indigène avant la conquête espagnole. Le site en lui même n'a que peu d'intérêt mais par contre le sentier qui chemine dans la jungle a tout pour plaire. On traverse de petits ruisseaux, des grottes et quasiment tout le parcours se fait sur de gros rochers que l'on sautille avec plaisir dans une végétation luxuriante. 

 

 

Et c'est toujours accompagné de Jenny et Benjamin auquel s'est adjoint Anson que  j'ai randonné (2H30 aller/retour).

 

 La chaleur est accablante et rien n'est meilleur que de se rafraîchir dans l'eau d'une petite source. 

 Ce qui est certain, c'est que je n'ai pas fait semblant de transpirer.

Comme toujours, de magnifiques papillons nous accompagnent dans ces forêts tropicales.

 Une vraie belle balade que je recommande chaudement.

Enfin pour certaines, ce ne sera jamais les vacances.

 

Si vous n'avez pas eu l'impression que cet article de vacances diffère des autres, dites vous que il y avait sans doute un brin d'ironie .

Prochaine étape: 3 jours de Safari plongée et enchaînement avec un trek de 5 jours dans la jungle à la recherche d'une citée perdue. Si pas de nouvelles d'ici 10 jours, il vous faudra suivre un autre blog.

 A+

 

 


Publié à 17:00, le 11/08/2011, dans Colombie, Parque Tayrona
Mots clefs : plage paradisiaquerandonnée dans la junglecabo san juan de guiatagangafourmicolombieparc tayronaForêt tropicalepapillons


vacaciones

10:49, 10/08/2011 .. Publié par pbruet
des vacances dans les vacances, drôle d'idée
de bien belles photos d'ambiance, des plages qui me rappellent celles des Seychelles .... snif
Profite, mon ami, profite ...

Commentaire sans titre

13:23, 10/08/2011 .. Publié par Une personne anonyme
rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
entre l'eau etla boue.je constate que tu n'hésites pas à te mouiller !!!
c'est beau l'abnégation et le sens du sacrifice pendant queles métropolitains et les métropolitaines suent sang et eau au travail ou dans les bouchons du mois d'Août !!!

sarabande

vacances

15:05, 10/08/2011 .. Publié par Une personne anonyme
Quelle drôle d'idée de se faire des vacances.!
Et Caroline en plus au passage.
Très belle photo de fourmi d'ailleurs.
Tout le monde ou je travaille, du coup, réfléchi fortement de prendre des congés sabbatiques.
bises
SHOUBA

Modifié par lno le 11/08/2011 a 00:23

Réponse

02:29, 11/08/2011 .. Publié par lno
@pbruet: Pour moi voyage et vacances n'ont pas la même signification. L'article se voulait un peu ironique et provoquant.
@Sarabande: Abnégation et sens du sacrifice sont les mots justes en effet ;-)

Vive le mois d'août

23:45, 11/08/2011 .. Publié par Dan
C'est toujours bon de prendre un peu de vacances en voyageant... Histoire de rester dans le bain !
;)

Un bien bel itinéraire....

18:17, 17/08/2011 .. Publié par Nicolas (crunchtheglobe.com)
....qui me permet de commencer à planifier mes futures tribulations en Colombie ! Alors si en plus tu mets les noms de tes auberges et que tu les recommandes.... ça devient trop facile !
Déjà hâte de plonger avec les bouteilles, le masque....
Bonne continuation
Nicolas

{ Page précédente } { Page 15 sur 77 } { Page suivante }

Translation / Traducción

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Argentine
Argentine et Chili
Bolivie
Bresil et Uruguay
Chili
Colombie
Equateur
Indonesie
Itineraire
Lettonie
Nouvelle Zelande
Perou
Preparation au depart

Derniers articles

Voyage, introspection, bilan, c'est la fin.
Les rencontres au fil des jours, l'itinéraire, les livres lus...
La vie c'est comme une boite de chocolat...
Du battant des lames au sommet des montagnes, voir un peu plus, un peu moins

Sites favoris

Mon autre blog
Photos de Voyage depuis 2006
Apprendre la photo
Aventure motarde
Crunch The Globe - Un blog supair

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email